Retour à la Page d'Accueil de ARTVISCERAL
ART VISCERAL
«Des artistes Bruts aux mal Éduqués»
Actuellement . 8 . oeuvres
SANFOURCHE Jean Joseph
 



Né le 25 juin 1929 à Bordeaux, décédé le 13 Mars 2010 à Saint Léonard de Noblat. 

 
Jean-Joseph Sanfourche a peint depuis l’âge de six ans.

Initié très tôt au dessin par son père, il dessine, sculpte, peint, réalise des émaux, des totems et de grandes sérigraphies. A la fin des années 60, il commence même à orner, à sculpter et à assembler des matériaux insolites (silex, os) auxquels il confère des pouvoirs particuliers. Après avoir passé une vingtaine d’année à Paris, il retourne en 1975 dans la région de Limoges et s’installe à Saint-Léonard-de-Noblat où il vit actuellement. Profondément attaché à sa terre et à ses habitants, il a, malgré ses nombreux déplacements, toujours gardé une activité intense en Limousin. Son œuvre s’est élaborée en grande partie entre Solignac, Limoges et Saint-Léonard-de-Noblat.


25 juin 1929
Naissance de Jean-Joseph Sanfourche à Bordeaux, fils de Madeleine et d’Arthur Sanfourche.

1933
La famille Sanfourche part s’installer à Rochefort. Jean-Joseph est initié au dessin par son père Arthur.

1940-1945
Arrestation de la famille Sanfourche. Arthur Sanfourche, résistant, est fusillé. Jean-Joseph et sa mère trouvent refuge à Limoges. Son voisin, le père Jeanton, l’initie au travail du bois et de la sculpture. Puis, Jean-Joseph Sanfourche entre à l'Ecole Nationale Professionnelle à Limoges où il étudie notamment le dessin et la peinture.

1948-1950
Le peintre Jean Lehembre initie Sanfourche à la peinture à l'huile. Il décide alors de ne jamais participer à des salons et veut s'affirmer « en marge » de la peinture officielle. C’est à cette même époque que s'installe une maladie incurable qui le prive de l'usage d'un œil et l'affecte d'autres maux. Cette maladie sera un élément déterminant dans la distance que prendra l'artiste face à la société. Il rencontre Antonin Artaud à l’hôpital d’Ivry.

Années 50
Cette période marque de nombreuses rencontres avec plusieurs artistes comme Arp, Mailhe, Journiac, Fischer, Jardel, Dédicova ou Lorjou. Mais l’une des rencontres les plus marquantes demeure celle avec Gaston Chaissac, à Vix en Vendée.

Années 60
Rencontre avec François Mathey (Conservateur en chef du Musée des Arts Décoratifs à Paris) qui deviendra l'un de ses meilleurs amis. Il achète pour le Musée des Arts Décoratifs les premières pierres peintes de Sanfourche et conduit Gaëtan Picon (directeur du cabinet d'André Malraux) à s'intéresser au travail de l’artiste.

Années 70
Elles sont marquées par le début d’une importante correspondance avec Jean Dubuffet qui après avoir vu quelques travaux de Sanfourche décide d’en acquérir pour les présenter à la Compagnie de l'Art Brut. C’est grâce à lui que les œuvres de Sanfourche sont très bien représentées dans la Collection Neuve Invention attachée au Musée de l’Art Brut de Lausanne.

1980-2000
L’audience de Sanfourche s’étend. Il participe à de nombreuses expositions internationales. Citons, en 1990, celle de New-York (Centre Culturel Suisse), présentée sous le titre « Neuve Invention », nom donné à la collection d'œuvres apparentées à l'Art Brut. En France, le Site de la Création Franche, à Bègles, animé par Gérard Sendrey possède de nombreuses œuvres de Sanfourche (émaux, pierres peintes, peintures…).

Source : Tourisme Limoges


 


 
Voir Sans titre de SANFOURCHE Jean Joseph
106 - Sans titre
 
Voir Sans titre de SANFOURCHE Jean Joseph
107 - Sans titre
 
Voir Sans tire de SANFOURCHE Jean Joseph
108 - Sans tire
 
Voir Sans titre de SANFOURCHE Jean Joseph
561 - Sans titre
 
Voir Autoportrait avec son chien de SANFOURCHE Jean Joseph
568 - Autoportrait avec son chien
 
Voir Sans titre de SANFOURCHE Jean Joseph
570 - Sans titre
 
Voir Sans titre de SANFOURCHE Jean Joseph
571 - Sans titre
 
Voir Crucifiction de SANFOURCHE Jean Joseph
615 - Crucifiction
 
DEDALUSWEB : Creation de sites Internet